MLM

MARKETING de réseau
MARKETING Multi-niveaux
Network MARKETING
MARKETING relationnel

On dit toujours MARKETING et PAS vente

Il y a des dizaines de milliers de pages, études, explications, comparaisons entre Vente et Marketing sur Internet, mais résumons la différence en quelques mots.

La VENTE :

C’est convaincre quelqu’un d’acheter, Par un acte délibéré, le vendeur va expliquer au client potentiel pourquoi il doit acheter un produit ou un service, Il va argumenter, expliquer, insister avec un but : Le client ACHETE, passe à la caisse.

Le Marketing :

C’est l’art de donner envie au passant de découvrir, d’aller vers le produit. Le marketeur ne vent rien, il suggère. Et c’est le passant (pas encore le client) qui se dit “tient, et si j’aller voir de plus prêt ?”

Notre rôle est de faire du MARKETING et pas de la vente.


Bien sur un vendeur pourra gagner sa vie en vendant les produits d’une société de Marketing de Réseau, mais il gagnera moins qu’en vendant ceux d’une société traditionnelle puisque les marges ne sont pas partagées avec le réseau, et il ne créera jamais des revenus en croissance exponentielle, qui sont l’apanage du réseau.

Lorsque le vendeur est malade ou en vacances, il ne génère plus de revenu.

Lorsque le Network Marketeur part en vacances, une équipe qui veut gagner continue de développer son propre réseau qui est aussi le sien. Les revenus continuent de croitre. Imaginez McDo qui n’a plus besoin de vendre, il gagne quelques centimes pour chaque hamburger vendu dans le monde. Bien sûr, il a d’abord du créer son réseau de franchise, tout comme ne Network Marketeur doit monter son réseau.


Pour utiliser une image :
“3 ans à travailler comme PERSONNE ne l’accepterait pour un salaire,
pour vivre le reste de sa vie comme TOUT LE MONDE en rêve” 


Bien sûr, comme tout métier ça s’apprend, et Lifewavers Academy est là pour vous.

DUPLICATION : Clé de la réussite durable en MLM.

 

Contrairement à bien des idées reçues, il n’est pas besoin de sponsoriser 50 ou 100 partenaires pour gagner gros en MLM.

Il faut amener chacun à DUPLIQUER, c’est-à-dire a faire et a faire faire ce que vous lui  aurez montré.

 

Il vous faut donc :

  • trouver des partenaires qui auront comme vous envie d’assurer leur avenir financier,
  • les intégrer dans le système de duplication, en faisant et non en leur expliquant,
  • Les inciter à continuer de la même façon.

 

Vous trouverez des exemples de top networkers qui réussissent sans créer un système de duplication. Ce sont généralement ceux qui changent régulièrement de société. Ils ne comptent que sur les nombres et sponsorisent 100 personnes ou plus très vite, rares sont ceux qui réussissent à faire comme eux, ils laissent derrière eux un champs de “cadavres du MLM”, déçus qui ne voudront plus entendre parler de ce métier, puis changent de société en affirmant que cette fois c’est la bonne etc…

 

 

C’est pourquoi nous avons mis en place notre VADEMECUM, votre garantie de réussite, si vous le suivez.

VADEMECUM

Le vademecum dit :

  • Partagez, n’expliquez pas,
  • Appuyez-vous sur un partenaire pour expliquer (jouer le rôle du vendeur),
  • Accompagnez votre contact comme un ami.
  1. Personne n’aime les vendeurs, et encore moins de la part d’un ami.
    Nous ne faisons pas de la VENTE, mais du MARKETING
    >>> Ne soyez donc JAMAIS des vendeurs.
    Vous devez partager avec enthousiasme votre expérience, où celles dont vous avez été le témoin.

    Vous devez répondre à un besoin :
    Si par exemple votre contact a des douleurs au genou, demandez-lui “mais tu n’as jamais essayé les patchs Lifewave ?” mais surtout, n’expliquez pas plus que le minimum comme opar exemple, “ce sont des patchs qui sont hyper efficace, comme rien que j’ai vu avant”, n’insistez pas, ne vendez-pas. SI, et seulement SI votre ami montre un intérêt, alors, comme vous indiqueriez l’adresse d’une boutique à un ami, dirigez-le vers l’ami qui vous en a parlé.
    Vous serez ainsi toujours du côté de votre ami, et non “en face”, “en confrontation” comme un vendeur.

  2. Vous pouvez alors organiser une conférence a 3 ou votre SEUL rôle est de présenter votre ami/contact à celui qui est dans le rôle du manager, du spécialiste en patch, du vendeur.
    Vous n’intervenez an AUCUN cas, sauf à remercier à la fin de la conférence.

    Pourquoi ne pas intervenir ? Simplement parce que vous avez expliqué à votre contact que vous ne saviez rien, et que vous vouliez le présenter à votre amis spécialiste des patchs. Question de cohérence. Si VRAIMENT vous deviez intervenir, faites-le sous forme de question, montrez votre intérêt pour le produit ou l’opportunité selon l’intérêt de votre contact. 

  3. Après la conférence à 3, vous devez faire le suivi, mais toujours sans devenir vendeur.
    Exemple : ” Alors, ça n’est pas génial ?” ou bien “Wow, je commence a mieux comprendre, c’est fabuleux. Qu’est-ce que tu en pense, on se lance ensemble?”
    L’objectif est de rester au niveau de l’autre, et pas son “supérieur” hiérarchique, proposer un partenariat (dans le cas du business) ou une solution à son problème (tu devrais vraiment essayer… j’ai vu des gens qui…).
     
  4. Le guider vers la découverte :
    Votre ami “vendeur” aura suggéré de visiter le groupe de témoignages, les études cliniques… Assurez-vous qu’il ait les liens voulus, invitez-le sur le groupe FB.
    Selon les cas, dans la foulée, ou au plus tard dans les 48 heures, demandez-lui ce qu’il pense de ce qu’il a vu, et proposez-lui de lui fournir un lien s’il veut passer commande.
    Toujours sans insister, et faisant ressentir votre réel intérêt soit à son mieux-être, soit à travailler ensemble sur ce projet.

    Le cas échéant pour un client, ou évidemment pour un futur distributeur, organisez une nouvelle conférence a 3 ou votre contact pourra poser toutes les questions qui lui sont passées par la tête lors de sa découverte. 

  5. En suivant cette procédure, tous vos contacts referont facilement la même chose puisqu’ils l’ont faite.
    Un  bon parleur, motivateur, pourra obtenir la signature de son client ou partenaire/distributeur, mais il aura bloqué la clé de la duplication. Ses distributeurs reproduiront ce qu’il a fait (c-à-d tout seul)  mais combien seront capable d’en faire autant ???
Print Friendly, PDF & Email
Scroll to Top